LE SAVIEZ-VOUS?
Le Québec est le plus important exportateur de produits de l’érable dans le monde. Ces produits sont vendus dans près de 50 pays, principalement aux États-Unis, en Allemagne et au Japon.

Les quatre saisons

Le Québec en couleur!


Parcourez le Québec en quatre temps : l’été, l’automne, l’hiver et le printemps. Profitez à votre gré de la chaleur du soleil estival, des chatoyantes couleurs de l’automne, des vivifiantes poudreries hivernales ou de la fébrilité du renouveau printanier. Quatre moments privilégiés pour devenir amoureux du Québec!

ÉtéAutomneHiverPrintemps

Le printemps

Bonjour les bourgeons!

Photographie Quelle effervescence quand arrivent, vers la mi-mars, les premiers beaux jours du printemps! Les jours rallongent, le soleil se fait plus chaud, la neige se met à fondre. De retour de leur migration hivernale, les oies des neiges dessinent dans le ciel bleu leurs immenses V tout blancs. Libérées de leurs glaces et gorgées d’eau, les rivières attirent à nouveau les amateurs de rafting. Jusqu’en mai, comme le veut le dicton, faites ce qu’il vous plaît!

Le temps des sucres

Photographie Au rythme du gel et du dégel, la sève monte doucement dans les érables. Poursuivant la coutume amérindienne, les premiers colons ont appris à entailler l’érable à sucre et à en faire réduire l’eau pour obtenir un sirop onctueux, apprécié pour sa saveur, sa couleur et sa transparence. Ce rituel saisonnier a donné naissance à une industrie florissante, qui produit chaque année des milliers d’hectolitres de sirop, de tire et de sucre d’érable, ce qui représente 85 % de la production canadienne.

Une eau de vie
Avant d'être transformée, l’eau s’écoule goutte à goutte de l'arbre par des chalumeaux. On accrochait autrefois à ceux-ci des seaux dont on versait régulièrement le contenu dans des tonneaux tirés par des chevaux. Modernité oblige, plusieurs érablières utilisent aujourd'hui un réseau de tubulures reliant les chalumeaux à une pompe et acheminant la sève à l'évaporateur. Il faut environ 40 litres de sève pour produire un seul litre de sirop pur.

Les cabanes à sucre, situées pour la plupart près des grandes villes, vous accueillent à leurs tables au printemps. Courez-y déguster en famille ou entre amis une cuisine familiale à la mode d’autrefois : fèves au lard, jambon, tourtière, omelette, oreilles de crisse (fritures de lard salé) et un éventail de desserts sucrés à l’érable, dont la savoureuse tire, un ruban de sirop chaud versé sur la neige qu’on enroule autour d’un bâtonnet avant qu’il ne durcisse. Profitez de l’occasion pour faire une balade en voiture attelée dans les sous-bois! Certaines cabanes à sucre sont ouvertes au public toute l’année; on peut par ailleurs se procurer en tout temps des produits de l'érable dans les magasins d’alimentation.

Oh, les beaux jours!

Photographie Après l'hiver, les citadins se tournent vers les rayons du soleil, respirant goulûment l’air à nouveau adouci : premier apéro à la terrasse des cafés, pique-nique sous les arbres en fleurs ou promenade de ressourcement dans les serres du Jardin botanique. Pour bien lancer la saison, pourquoi ne pas vous offrir un court séjour de remise en forme, en ville ou à la campagne?

Voir tous les forfaits
VOIR AUSSI
LIENS D'INTÉRÊT
Logo Logo Logo