Section destinée aux professionnels des médias
BonjourQuebec.com
Prêts à publier
Fous de Bassan, Gaspésie,
 Claude Bouchard 
© Tourisme Québec
Voici des idées de reportage couvrant les diverses régions du Québec. Cette section vous présente des articles « prêts à publier » ayant pour sujet des découvertes, des activités ou encore des portraits d'entreprises ou de gens qui se démarquent par le succès qu'ils obtiennent ou par leurs actions. Pour demeurer à jour, vous pourrez, grâce à un système RSS, consulter les plus récentes nouvelles sur le Québec touristique.

Ces sujets de reportage ne correspondent pas à des tournées de presse. Vous devez donc planifier votre visite avec un représentant du ministère du Tourisme. Pour soumettre votre projet, cliquez sur Pour nous joindre. Un conseiller vous répondra!rss
Article
Poésie, quand tu nous tiens...

La corde à poèmes © Christiane St-Pierre
Les contes québécois « remixés » à la manière de Fred Pellerin émerveillent lorsqu’ils sont racontés sur scène ou au cinéma. Un peu à l’instar des poèmes déclamés lors d’événements qui rassemblent les foules dans un climat de recueillement, comme dans les nuits de la poésie, par exemple. Mais il y a encore mieux puisqu’un festival entier leur est consacré, à Trois-Rivières, chaque automne. Depuis l’art poétique d’Aristote, qui s’est imposé d’un point de vue esthétique il y a fort longtemps, les éléments de la tragédie et de l’épopée n’ont jamais cessé de fasciner, peut-être grâce à la catharsis, censée purifier les passions humaines et rendue possible lorsqu’on regarde des personnages les mimer. Alors, accordez votre lyre, vous avez rendez-vous avec la poésie!
 

Là où la poésie est reine
 
Du 4 au 13 octobre 2013, la poésie circule allégrement dans les rues de Trois-Rivières, en Mauricie, lors du Festival international de la poésie. Avec des activités ou des sites comme la corde à poèmes,  le monument aux poètes disparus, la boîte à poèmes, sans oublier la grande soirée de poésie, Trois-Rivières, désignée capitale de la poésie par Félix Leclerc en 1985, mérite bien son titre! La poésie n’est donc pas seulement dans l’air, mais fait partie de l’aménagement même de la ville. Entre Québec et Montréal, sur la rive nord du mythique fleuve Saint-Laurent, cette agglomération à la fois historique et moderne a su insuffler pour l’occasion une vitalité toute littéraire à ses bars, cafés et autres lieux publics.
 
La cuvée 2013 devrait pouvoir compter sur une centaine de poètes en provenance des quatre coins du monde. Le Grand Prix Quebecor du Festival est décerné chaque année et plusieurs autres prix sont aussi remis, dont ceux créés en hommage à deux grands poètes ayant marqué l’imaginaire trifluvien : Gatien Lapointe et Alphonse Piché. Contribuez à la frénésie lyrique en affichant vos propres vers sur la corde à poèmes ou encore laissez vos chefs-d’œuvre, pour la postérité, dans la boîte à poèmes… Que ceux-ci soient de facture symboliste, surréaliste ou plus classique, n’hésitez pas à y jouer de la rime! 

Rue des Forges, Trois-Rivières © Christiane St-Pierre Si vous faites un saut au festival, profitez-en pour faire le plein de beauté en parcourant les poèmes affichés sur la promenade de la poésie, pour vous griser du vent du fleuve, pour siroter un cappuccino concocté par les baristas des nombreux cafés du centre-ville de Trois-Rivières, pour vous balader sur la rue des Forges, bref découvrez tout ce qui rend cette ville si attachante.

Voir aussi