Cinéma du Québec à Paris

26 novembre – 1er décembre 2013


Cinéma du Québec à Paris

À l’initiative de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Cinéma du Québec à Paris est devenu un rendez-vous attendu par les cinéphiles curieux de découvrir les toutes dernières productions québécoises. L’édition 2013 propose douze longs métrages de fiction, un film d’animation, trois documentaires, un programme de six courts métrages et la naissance d’une nouvelle section : Nouveaux Regards.

Le Démantèlement de S. Pilote

Cinéma du Québec à Paris ouvrira avec Le Démantèlement de Sébastien Pilote, découvert à la Semaine de la critique 2013. Également au programme :

  • Les 4 Soldats de Robert Morin, adapté du roman d’Hubert Mingarelli, et 1er Amour de Guillaume Sylvestre d’après Ivan Tourgueniev, qui seront au centre de l’Atelier d’adaptation cinématographique;
  • La Légende de Sarila, un film d’animation de Nancy Florence Savard;
  • l’émouvant Diego Star de Frédérick Pelletier;
  • Gerontophilia de Bruce LaBruce;
  • L’Autre Maison de Mathieu Roy avec Roy Dupuis;
  • Louis Cyr: l’homme le plus fort du monde de Daniel Roby, gros succès du box-office québécois cette année mis en musique par Jorane, la jeune auteure-compositrice-interprète qui animera avec Éloi Painchaud « La leçon de musique ».

La Légende de Sarila de N. F. Savard

Ayiti Toma de Joseph Hillel, un autre regard sur Haïti, Bà Nôi de Khoa Lê, Le Chant des ondes, sur la piste de Maurice Martenot, complètent la sélection dans la section documentaire. Un hommage sera par ailleurs rendu au comédien Gabriel Arcand à l’occasion de la projection de La Ligne de chaleur d’Hubert-Yves Rose.

Sarah préfère la course de C. Robichaud

Nouveaux Regards présentera trois films d’auteur alliant idées fortes, recherche et liberté des formes narratives et esthétiques : Chasse au Godard d’Abbittibbi d’Éric Morin, Le Météore de François Delisle et Finissant(e)s, dévoilé par Rafaël Ouellet. Ce panorama du cinéma québécois, présidé par la réalisatrice-comédienne Carole Laure, chère au cœur du public français, se terminera avec Sarah préfère la course de Chloé Robichaud, en sélection officielle au dernier Festival de Cannes.

Rappelons que la manifestation s’est enrichie au cours des années d’un important volet professionnel avec les Rencontres de coproduction francophone, qui en seront à leur 10e édition cette année.


VOIR AUSSI
LIENS D'INTÉRÊT
  • Des questions sur le Québec?
  • Communiquez avec nous.
    1 877 BONJOUR (266-5687)
  • Suivez-nous sur
    Facebook Twitter
  • Abonnez-vous à notre bulletin électronique.
Logo Logo Logo