Le chien est le meilleur ami de l’homme... surtout en traîneau.

Le traîneau à chiens réconcilie avec la nature et crée entre nous et l’animal une complicité sans égale. Une fois notre attelage lancé, rien ne nous arrête. Sous le son du halètement des coursiers, on se faufile dans les paysages enneigés du Québec. On peut jouer au meneur de chiens quelques heures ou quelques jours avec des nuitées en tipi, en chalet ou autre.

Saisons

Le traîneau à chiens se pratique de la mi-décembre à la mi-mars. Les arbres lourds de neige rendent l’expérience féerique... presque fantomatique!

Le saviez-vous?

Le traîneau à chiens est le mode de transport traditionnel des Autochtones dans le Grand Nord.

Avez-vous du chien?

  • Ils adorent le plein air, courir et vous faire vivre des émotions. Débutant? Ce n'est pas une raison pour bouder son plaisir. Le traîneau à chiens, c'est totalement accessible et sécuritaire. On est emmitouflé, bien assis et le maître-chien prend les rênes de l'aventure. Pour une heure ou une demi-journée, l'essayer, c'est l'adopter.

    Musher et son attelage en expédition dans un sentier enneigé
  • On est prêt pour le niveau supérieur? Musher d'un jour est votre prochain arrêt. Une journée où on commence par apprivoiser ses pitous et eux, leurs humains. Ensuite, on apprend les rudiments de maître-chien : tenir le guidon, placer ses pieds et surtout comment parler...chien! Partir en duo, c'est deux fois plus de plaisir. Après le lunch? On change de place et on regarde les sapins passer!

    Couple heureux en train de pratiquer du traîneau à chiens dans un sentier boisé pendant une journée ensoleillée.
  • On ne part pas à l'aventure sans tout prévoir avant le jour J. Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle et le dépaysement est garanti. Que ce soit en Abitibi-Témiscamingue ou au Saguenay – Lac-Saint-Jean, on trouve des forfaits de 3 à 7 jours. Un Indiana Jones sommeille en vous? Le Nunavik est pour vous et le parc national des Pingualuit est votre destination.

    Inukshuk, chien et son traineau dans la plaine enneigée du Nunavik au coucher de soleil.
1
45