Le casse-tête des bagages

Le Québec jouit de quatre saisons bien distinctes, mais ce que vous ne savez pas, c’est qu’elles peuvent survenir les quatre dans la même semaine, parfois dans la même journée; on exagère à peine! On vous conseille donc d’emporter un parapluie et des lunettes soleil (même l’hiver).

En gros, emportez des vêtements pour à peu près tous les temps et découvrez le chic principe des pelures d’oignon. L’important, c’est d’avoir au moins un manteau à la fois coupe-vent et imperméable, en-dessous duquel vous pourrez empiler des chandails et vestes en cas de printemps, été ou automne frais et humide, et un manteau le plus chaud possible pour l’hiver.

Vous n’en avez pas et ne voulez pas vous acheter un tel vêtement coûteux et inutile pour votre coin de pays? Vous pouvez en louer un sur place (on vous le livre à l’adresse désirée, hôtel ou aéroport, par exemple). Réservez d’avance par Internet ce service, en cherchant en ligne avec les mots-clés « Location vêtements hiver Québec » (ou plus précisément votre ville d’arrivée, ex. : Montréal). 

Les accessoires de type gants, mitaines (moufles), chapeau, tuque (bonnet), grosses chaussettes, collants épais, sous-vêtements longs et bottes chaudes, mais aussi chasse-moustiques et crème solaire peuvent être achetés à votre arrivée, dans des boutiques de sport, des magasins de type Dollarama ou Maxi, et, pour certains vêtements, dans des friperies (Renaissance, Village des valeurs).

Consultez aussi la page Meilleur moment pour venir au Québec pour plus de détails sur le climat.

Documents requis et visas

Vous vivez à l’extérieur du Canada? Selon votre pays de provenance, vous pourriez avoir besoin d’un visa de visiteur OU d’une autorisation de voyage électronique (AVE) si vous arrivez par voie aérienne, en plus du passeport.

Par exemple, les citoyens britanniques et les visiteurs de la France, la Belgique, la Suisse, l’Allemagne, le Mexique, l’Italie, l’Espagne et tout autre pays exempté de visa doivent présenter un passeport valide et détenir, s’ils arrivent par voie aérienne, une AVE. Le formulaire de demande d’AVE doit être rempli en ligne avant de réserver votre billet d’avion pour le Canada. Vérifiez ici si une telle autorisation est nécessaire ou si vous avez besoin d’un visa.

Pour toute autre information, visitez le site du ministère Immigration, Réfugiés et Citoyenneté du Canada ou informez-vous auprès de l’ambassade ou du consulat du Canada dans votre pays.

Tourisme et handicaps

Vous êtes une personne à capacité restreinte (handicap visuel, auditif ou physique)? Bienvenue au Québec, nous saurons vous accueillir! Consultez notre section Tourisme accessible.

Douanes et animaux

Douanes

Vous pouvez importer du tabac et de l’alcool à certaines conditions. C’est gentil d’emporter des cadeaux à vos amis québécois! Bon, c’est peut-être pour votre consommation personnelle… Toujours est-il que si vous avez 18 ans ou plus, vous pouvez importer au Canada 50 cigares, 200 cigarettes et 200 g de tabac, ainsi que 1,14 litre de spiritueux (eau-de-vie, rhum, vodka, pastis, etc.) ou 1,5 litre de vin (soit deux bouteilles de 750 ml), ou encore 24 canettes ou bouteilles de 355 ml de bière.

Les effets personnels ne faisant pas l’objet de restrictions particulières sont exempts de taxes, mais doivent être déclarés au service des douanes. L’importation de produits alimentaires, de plantes et d’armes à feu étant réglementée, il est recommandé de communiquer avant le départ avec l’Agence des services frontaliers du Canada.

Animaux de compagnie

Vous voulez emmener votre chat ou votre chien au Québec? D’une façon générale, les animaux de compagnie provenant de pays exempts de la rage peuvent être admis au Canada s’ils sont dotés d’un certificat rédigé en anglais ou en français et délivré par un vétérinaire officiel du gouvernement du pays d’origine. Des frais sont exigés pour l’inspection des chats et des chiens provenant de pays autres que les États-Unis.

Les animaux de compagnie doivent en tout temps être accompagnés de leur propriétaire. Pour connaître l’ensemble de la réglementation, consultez le site de l’Agence canadienne d'inspection des aliments.

Si vous venez en avion, contactez les compagnies aériennes avant d’acheter vos billets d’avion pour connaître les modalités, frais... et interdictions. Eh oui, certains transporteurs n’acceptent pas les animaux de compagnie ou en restreignent l’accès selon les types d’appareils.

Budget, monnaie et change

Monnaie

La monnaie légale est le dollar canadien ($ CA). Il existe des billets de 5, 10, 20, 50 et 100 dollars, ainsi que des pièces de 5, 10, 25 cents, de 1 et 2 dollars. Vous verrez peut-être encore des pièces de 1 cent (ou « sou noir »), mais maintenant, on ne les utilise plus et les prix sont arrondis en conséquence. Au Québec, comme synonyme de « dollar », on utilise le mot piastre (un vieux mot d’origine espagnole prononcé « piasse », et non « pièce »!), et les mots cennes et sous plutôt que « cents ».

Cartes de crédit

Les cartes de crédit les plus connues sont acceptées partout, notamment Visa, MasterCard et American Express.

Banques

La façon la plus facile d’obtenir des dollars canadiens est par retrait bancaire. Cela vous évite de transporter une grande quantité d’argent liquide dans la devise de votre pays et de changer vos billets seulement aux heures d’ouverture des banques ou bureaux de change. Les établissements bancaires sont généralement ouverts de 10 h à 15 h, du lundi au vendredi, parfois le samedi ou plus tard les jeudis et vendredis, selon les banques.

La plupart des guichets automatiques ou distributeurs automatiques de billets (reliés aux réseaux Cirrus, Système Plus ou Interac) permettent des retraits à toute heure, sept jours sur sept. Notez qu’on vous imposera des frais de service (ceux au guichet même et ceux de votre institution bancaire).

Bureau de change

Les bureaux de change sont nombreux dans les grandes villes du Québec. Les aéroports offrent également des services de change. Certains commerces acceptent les dollars américains, mais le taux de conversion est nettement inférieur à celui des bureaux de change.

Taux de change

Utilisez le convertisseur de devises de la Banque du Canada.

Courant électrique

Comme partout en Amérique du Nord, le courant est de 110 volts (60 cycles). Nos prises ne pouvant pas recevoir les fiches européennes, il faut prévoir un adaptateur ou un convertisseur (aussi appelé transformateur).

L’adaptateur, une petite fiche avec les broches nord-américaines, est suffisant pour les appareils électriques fonctionnant sans moteur, comme le chargeur de vos téléphones cellulaires, ordinateurs, appareils-photo et autres. Le deuxième, le convertisseur, est plus volumineux et lourd (et plus cher), puisqu’il transforme le voltage des appareils comportant un moteur, comme un séchoir à cheveux, un rasoir électrique, etc. Si vous avez ce type d’appareil, sachez que le transformateur peut aussi servir d’adaptateur, mais non le contraire.

Si vous avez plusieurs appareils à brancher, vous pourriez emporter une barre multiprise de chez vous et un seul adaptateur ou transformateur, selon vos besoins.

Heures d’ouverture des magasins

Ici, on peut magasiner sept jours par semaine. Les centres commerciaux et la plupart des commerces sont généralement ouverts sans interruption de 10 h à 18 h du lundi au mercredi, de 10 h à 21 h les jeudis et vendredis, et de 10 h à 17 h les samedis et dimanches. Certains ouvrent plus tôt et ferment plus tard en soirée, comme les pharmacies, les épiceries et les dépanneurs, ces commerces de quartiers ouverts tard pour nous dépanner (mais à des prix plus élevés qu’en épicerie).

Jours fériés et congés scolaires

Jours fériés

Au Québec, la plupart des entreprises, bureaux gouvernementaux, banques et magasins sont fermés les jours suivants :

  • Nouvel An (1er janvier)
  • Vendredi saint
  • Lundi de Pâques
  • Journée nationale des patriotes (avant-dernier lundi de mai)
  • Fête nationale du Québec (24 juin)
  • Fête du Canada (1er juillet)
  • Fête du Travail (premier lundi de septembre)
  • Action de grâce (deuxième lundi d’octobre), différent de l’Action de grâce américaine (en novembre)
  • Noël (25 décembre)

Plusieurs sites touristiques demeurent ouverts les jours fériés. Il est toutefois préférable de vérifier si tel est le cas avant de se déplacer.

Congés scolaires

Les étudiants des niveaux collégial et universitaire jouissent d’une semaine de relâche au mois de novembre et d’une autre au mois de mars. Les élèves des niveaux primaire et secondaire n’ont congé qu’en mars. L’appellation « semaine de relâche » et la période peuvent varier d’un niveau à l’autre ou d’une région à l’autre.

De plus, près du quart des travailleurs québécois sont en vacances les deux dernières semaines du mois de juillet (traditionnellement appelées « vacances de la construction »). Comme certains sites touristiques voient leur achalandage augmenter à ces périodes, il est recommandé d’en tenir compte dans la planification de vos vacances. En d’autres mots : pensez à réserver d’avance vos chambres d’hôtels, auberges, gîtes ou terrains de camping!

Santé et sécurité

Santé

On ne vous souhaite pas de tomber malade en vacances, mais au cas où, il est bon que vous sachiez que les voyageurs étrangers, non couverts par le régime québécois d’assurance-maladie, doivent débourser eux-mêmes les frais médicaux. Par conséquent, il est important de détenir une police d’assurance de voyage médico-hospitalière avant le départ.

Les voyageurs transportant avec eux leurs médicaments ont la responsabilité de s’informer des formalités auprès du ministère de la Santé du Canada. Dans les pharmacies, les médicaments sur ordonnance sont remis uniquement s’ils ont été prescrits par un médecin membre du Collège des médecins du Québec. Sinon, il y a bien sûr des médicaments en vente libre. En cas d’urgence médicale, composez sans frais le 911 sur tout poste téléphonique.

Sécurité

Le Québec et les autres provinces et territoires du Canada sont réputés pour leur sécurité, même dans les grandes villes. On peut prendre sans crainte le métro et marcher dans les rues tard le soir, en faisant bien entendu attention à garder ses biens personnels près de soi. Il ne faut quand même pas tenter le diable.

Taxes, service et pourboire

Taxes de vente

Le Québec fait parti du Canada, alors on a deux taxes de vente. La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) et la taxe de vente du Québec (TVQ) sont ajoutées au prix de vente de la plupart des produits et services. Elles totalisent près de 15 %.

Toutes les régions touristiques (sauf le Nunavik) prélèvent une taxe sur l’hébergement de 3,5 % du prix de la chambre par nuit. Cette taxe n’est pas remboursable. Elle est entièrement consacrée à soutenir le développement touristique régional. La TPS et la TVQ sont calculées en sus de cette taxe, qui ne s’applique toutefois pas aux campings.

Service et pourboire

Dans les restaurants, bars et taxis, il faut laisser un pourboire, non inclus dans l’addition, représentant de 10 % à 15 % du montant de la facture (hors taxes). Habituellement, on additionne le montant des deux taxes – TPS et TVQ – de l’addition au restaurant, ce qui donne un service d’environ 15 %. Les prix bruts des repas aux restaurants paraissent donc augmentés de 30 % par les taxes et services, mais on est habitué comme ça. On sait que le salaire minimum des serveurs est plus bas que pour les autres métiers. Le pourboire fait partie de leur revenu, alors ils ont intérêt à être efficaces et polis. Justement, ils le sont, du moins la majorité (personne n’est parfait!).

Les pourboires au chasseur ou au bagagiste sont à la discrétion du client (en général, 1 $ par bagage transporté), de même que pour les femmes de chambre dans les hôtels (1 $ ou 2 $ par jour).

Téléphone et poste

Téléphone public

Presque un objet de musée, le téléphone public existe encore, malgré la diminution du nombre de cabines dans les lieux publics. Encore pratique, si vous n’avez pas de téléphone cellulaire (portable) fonctionnant à l’extérieur de votre pays (ou aux frais d’itinérance exorbitants).

Un appel local effectué à partir d’un téléphone public coûte 0,50 $. On peut payer avec des pièces de monnaie ou encore avec des cartes prépayées (il en coûte plus cher pour payer avec une carte de crédit). Dans le cas des appels interurbains, les cartes téléphoniques prépayées achetées dans des boutiques, épiceries ou dépanneurs s’avèrent généralement le choix le plus économique.

Bon à savoir : on peut composer gratuitement le 911 (urgence médicale, police, pompiers, ambulance) et le 811 (conseils Info-santé) 24 heures sur 24 à partir d’un téléphone public, le 511 (Transports Québec, pour l’état du réseau routier) ainsi que les numéros sans frais des entreprises dont les numéros commencent par 1 800 (1 844, 1 855, 1 866, 1 877, 1 888).

On en a un génial à vous recommander : 1 877 BONJOUR (les lettres correspondent à 1 877 266-5687). C’est notre numéro de téléphone (gratuit!), à Bonjour Québec, pour de l’information touristique, du lundi au vendredi. Horaire précis : Nous joindre.

Téléphone cellulaire (portable)

Le fonctionnement d’un téléphone cellulaire (portable) ou téléphone intelligent (smartphone) à l’étranger dépend de la technologie utilisée et du service offert par le fournisseur de téléphonie mobile. Veuillez vérifier auprès de votre fournisseur si votre téléphone peut fonctionner au Québec et à quel prix. Informez-vous des forfaits et au besoin, achetez une carte SIM dans une boutique ici, sur Internet ou avant de partir chez vous, pour pouvoir utiliser votre téléphone au Québec comme si vous étiez chez vous.

Bureaux de poste

Malgré les photos transmises par Internet, on aime encore envoyer (et recevoir!) des cartes postales. Pas vous? Postes Canada a des succursales partout au pays et un bon nombre de celles-ci sont des comptoirs postaux dans des pharmacies. Portez attention aux affiches aux couleurs bleu et rouge de Postes Canada collées dans les portes des pharmacies, indiquant l’horaire du bureau de poste, pour repérer le comptoir le plus accessible pour vous.

Les visiteurs qui prévoient séjourner plusieurs semaines au Québec, sans avoir une adresse fixe, peuvent bénéficier du service de poste restante pour recevoir du courrier. Afin de le récupérer, passez à la succursale postale principale de la ville où votre maman ou votre chéri(e) vous aura posté une lettre ou un colis, au comptoir de la poste restante. On y garde le courrier, par ordre alphabétique des noms de famille des destinataires, pendant quatre mois. Info : Postes Canada.

Bars et consommation

Pour entrer dans les bars, pubs, discothèques et boîtes de nuit, pour acheter de l’alcool ou en consommer, il faut être âgé de 18 ans et plus (pièce d’identité avec une photo à présenter sur demande). Les vins et les spiritueux sont vendus dans les succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ).

On peut se procurer de la bière dans les épiceries et les dépanneurs jusqu’à 23 h; ces commerces offrent également un choix limité de vins.

Planifiez votre séjour

À savoir avant de partir

Des questions sur la douane, les visas, les règlements, ou la monnaie? Voici les renseignements les plus utiles à la planification de votre séjour.

Transports et déplacements

Pour venir ou se déplacer Au Québec, rien de plus simple. Découvrez nos réseaux de transports aériens, maritimes, ferroviaires, routiers et cyclables.

Où dormir

En ville ou en nature, trouvez l'hébergement parfait pour vous. Un programme de classification atteste du niveau de confort, de service et de sécurité.