La Côte-Nord, c’est la démesure à perte de vue. Une escapade routière à faire au moins une fois dans notre vie.

La Route des Baleines nous entraîne sur plus de 800 kilomètres le long du fleuve Saint-Laurent, de Tadoussac à Kegaska, au bout de la route 138. On peut pousser l’exploration vers le nord à partir de Baie-Comeau, à la rencontre des gigantesques installations hydroélectriques, nos pyramides des temps modernes à nous!

Distances des villes principales

Montréal
671km
Québec
413km
Gatineau
853km

Saviez-vous que?

La Côte-Nord fait 236 665 km2 dont 1 300 kilomètres de côte. L’île de Montréal pourrait y entrer 79 fois!

À découvrir absolument

On fait dans l’immensité, alors soyez prêt à ouvrir grands les yeux. Baleines, rochers en forme de pots de fleurs et Jardin des glaciers : tout est énorme.

Tadoussac

Bordant le majestueux Saint-Laurent, Tadoussac annonce le début de la Route des Baleines, à l’embouchure du fjord du Saguenay. C’est le garde-manger des géants des mers qui viennent se nourrir l’été et l’automne.

En plus des croisières aux baleines, Tadoussac est aussi reconnue pour son histoire, sa vitalité estivale et son Festival de la Chanson.

Tadoussac fut le premier poste de traite des fourrures de Nouvelle-France en 1600. Maintenant, les castors et autres animaux sont bien tranquilles dans la nature. Les visiteurs, eux, découvrent ce mode de vie d’antan au Poste de traite Chauvin.

La baie de Tadoussac fait partie du Club des plus belles baies du monde.

Route des Baleines

Nous, ce ne sont pas les écureuils dans notre cour qui nous émerveillent, mais les baleines dans notre fleuve. À partir de Tadoussac, on a même rebaptisé la route 138 en Route des Baleines et mis de jolis panneaux bleus arborant une baleine blanche, pour être sûr que vous ne ratiez pas les nombreux sites consacrés à nos mammifères marins.

Vous en aurez pour 880 kilomètres dans le sillon de nos géants des mers. Treize espèces de baleines fréquentent le Saint-Laurent l’été et l’automne. On les observe de la rive ou bien sur l’eau, en bateau de croisière, en kayak de mer ou dans des zodiacs, et on les entend chanter, pour vrai!

La langue d’une baleine bleue pèse autant qu’une femelle éléphant, soit environ 3 629 kg (8 000 lb).

Archipel de Mingan

Protégeant plus de 1 000 îles et îlots sur 110 kilomètres carrés, la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan se démarque par la plus grande concentration de monolithes d’érosion au Canada. Des mono quoi? D’immenses blocs de pierre debout : des géants de calcaire. Curiosité de la géologie nord-côtière, ces rochers s’érodent au fil du temps, sculptés par la mer et le vent. Ils prennent la forme de pots de fleurs et d’autres surprises artistiques que nous réserve Mère Nature.

En bateau, kayak, voilier ou planche à pagaie, puis à pied sur les îles, on immortalise la beauté de ce bout du monde en photographiant les paysages à la géologie débridée, la flore particulière – dont des plantes rares – et une faune très active. Au fait, si vous cherchez les perroquets à l’île du même nom, sachez que c’est le surnom des amusants petits macareux moines!

On peut dormir dans une auberge aménagée à l'ancienne station de phare de l’île aux Perroquets.

Explorez la Côte-Nord et son charme côtier

La Côte-Nord c'est de la démesure à perte de vue. Entendez-vous le souffle des baleines?

À la découverte du fjord du Saguenay

Jours
6
Destinations
2
Activités
12

Planifiez votre séjour sur la Côte-Nord

Festivals et événements

Nous sommes très festifs. Grandes manifestations culturelles ou sportives, fiestas urbaines ou pittoresques fêtes de villages, on est toujours prêt à s’amuser!

Chercher des activités

Que ce soit au cœur de la nature ou de la ville, planifiez votre voyage de rêve et découvrez nos suggestions d'activités.

Où dormir

En ville ou en nature, trouvez l'hébergement parfait pour vous. Un programme de classification atteste du niveau de confort, de service et de sécurité.