Titre - présentation du parc
Quand la nature s’invite en ville, c’est nous qui sommes gâtés.
Sous-titre - présentation du parc

Elle est si présente et fragile que pour la protéger, il faut la mettre sous verre comme le Petit Prince avec sa rose. À une différence près, on est invité sous la cloche. Les parcs régionaux et municipaux sont aménagés pour notre plus grand bonheur. On en profite au maximum!

Saisons

Saisons - description
Les parcs régionaux et certaines municipalités proposent des activités de plein air adaptées au gré des saisons, toute l’année.

Saviez-vous que?

Le saviez-vous ?
Les chutes inspirent la création de parcs, telles les Sept-Chutes à Saint-Zénon.

À découvrir absolument

Nombreux sont les espaces naturels dans les villes ou à proximité. Les parcs régionaux et municipaux en facilitent l’accès.

Parcs régionaux

Parfois urbains, parfois en périphérie des villes ou en région, une chose est sûre, les parcs régionaux sont toujours récréatifs. Ils sont grands, on peut y pratiquer de la courte et moyenne randonnée en montagne et dans des plaines.

90 % des parcs régionaux ont des sentiers pédestres (en moyenne 25 km)

Certains offrent même des sentiers en milieux humides. Sans risque, car ils sont si bien aménagés qu’on reste les pieds au sec. On peut même s’y promener en fauteuil roulant. L’observation et l’interprétation de la nature, c’est accessible, et c’est comme une seconde nature chez nous. On peut faire de l’escalade et se baigner dans la même journée. On peut pêcher, se faire un barbecue et crier : « Manon vient souper! » Ou bien aller patiner et faire une bonne pause chocolat chaud. Partir en vélo et pique-niquer en chemin. Si vous aimez jouer dehors en famille ou entre amis, le plaisir à la clé est assuré!

Parcs municipaux

Même dans les villes, on carbure à la chlorophylle et aux chants des oiseaux, grâce à nos nombreux parcs municipaux. D’un vert tendre au printemps, les parcs se recouvrent d’un blanc pur en hiver, et on peut alors y skier et y patiner. L’été, ils sont des lieux de rassemblement où on peut courir, faire de la randonnée, jouer au frisbee, faire du yoga, ou pique-niquer en sirotant un verre de vin.

Il y a peu de limites aux activités que l’on peut pratiquer, et aucune honte à paresser sous un érable ou un sapin près d’un bassin à regarder les canards.

Les arbres des parcs sont les poumons de la ville

Certains parcs sont si grands qu’ils sont le lieu de réjouissance et d’activités culturelles. Osheaga et les Piknic Électronik se déroulent au parc Jean-Drapeau à Montréal, tandis que le Carnaval et le Festival d’été de Québec ont lieu aux Plaines d’Abraham.