C’est le bout du monde, ou presque. La péninsule trône dans le golfe du Saint-Laurent, couronnée par le rocher Percé.

Ah, la Gaspésie, avec ses paysages de mer, de montagnes et de rivières limpides. Ce sont aussi des activités diversifiées et une surprenante offre gourmande aux accents de terre, de mer et de forêt. On y découvre la colonie de fous de Bassan la plus accessible au monde, des orignaux, des baleines et des sommets de plus de 1 000 mètres. Et, en prime, un accueil légendaire.

Distances des villes principales

Montréal
615km
Québec
344km
Gatineau
791km

Saviez-vous que?

En 1534, Jacques Cartier érigea à Gaspé une croix au nom de la France.

À découvrir absolument

Le tour de la Gaspésie regorge de lieux empreints d’histoire et d’attraits naturels surprenants, de son rocher Percé à sa faune diversifiée.

Le tour de la Gaspésie

Cette boucle d’environ 900 kilomètres est un parcours émaillé de mer et de montagnes, de vallées, de baies, de côtes et de rivières. La voie du nord longe le littoral du colossal Saint-Laurent jusqu’à la pointe de la péninsule où se dévoile l’immensité du golfe. Par le sud, on plonge dans la verdoyante vallée de la Matapédia, le pays du saumon.

La baie des Chaleurs déroule ses longues plages de sable fin et ses eaux tempérées attirent les amateurs d’activités nautiques. Elle caresse aussi les falaises du parc national de Miguasha, un site fossilifère datant de 380 millions d’années.

La route ceinturant la Gaspésie fut complétée en 1929.

Percé et son rocher

Troué, ça sonnait moins bien que Percé. C’est ce qu’a dû penser Samuel de Champlain quand il a baptisé « Isle Percée » l’îlot d’où jaillissait un immense rocher avec des arches en 1603. Avec le temps, la ville et le rocher ont pris le nom de Percé. Il ne reste plus qu’une arche à ce rocher géant perdant 300 tonnes de roches par année. Quelques cailloux de trop pour s’en approcher. Pas grave, on l’admire avec un meilleur recul en bateau.

L’excursion mène au parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, où on descend fouler les sentiers de l’île, refuge de la plus grande colonie de fous de Bassan au monde. Près de 116 000 de ces élégants oiseaux blancs y nichent, d’avril à octobre. Il suffit de suivre le son : le babillage lointain devient une cacophonie de cris quand on arrive à quelques mètres de tous ces volatiles qui font la joie des photographes.

Ce géant de 5 millions de tonnes est âgé de 385 millions d’années.

Observation de la faune

On vient de partout pour observer les fous de Bassan. C’est la colonie la plus accessible au monde. Chaque année, 200 000 oiseaux de 11 espèces différentes, dont plus de 100 000 fous, viennent nicher sur les falaises de l’île Bonaventure, le plus important refuge d’oiseaux migrateurs en Amérique du Nord.

Sept espèces de baleines fréquentent le secteur Forillon-Percé de mai à octobre, dont l’immense baleine bleue. Enfin, les hauts plateaux des Chic-Chocs accueillent des caribous et d’autres secteurs abritent la plus forte densité d’orignaux au Québec.

La Gaspésie abrite la seule population de caribous au sud du fleuve Saint-Laurent.

Planifiez votre séjour en Gaspésie

Festivals et événements

Nous sommes très festifs. Grandes manifestations culturelles ou sportives, fiestas urbaines ou pittoresques fêtes de villages, on est toujours prêt à s’amuser!

Chercher des activités

Que ce soit au cœur de la nature ou de la ville, planifiez votre voyage de rêve et découvrez nos suggestions d'activités.

Où dormir

En ville ou en nature, trouvez l'hébergement parfait pour vous. Un programme de classification atteste du niveau de confort, de service et de sécurité.